La force magnétique

Les images sont tirées de mes répliques sur le forum FFG publiées au cours des dernières années. Je ne suis pas la seule personne à avoir expérimenté avec des aimants, mais j’espère pouvoir contribuer en partageant mes réussites et échecs.

Pourquoi magnétiser votre flotte?

Avant même de commencer, il faut se l’avouer, convertir votre flotte aux aimants n’est pas une nécessité. Certains y voient même des inconvénients. À vous de voir.

Pour moi, la raison première de convertir ma flotte est tout simplement que je joue à X-wing avec mes garçons et que je préfère largement un vaisseau qui se détache de sa base lorsque manipulé un peu brusquement à un vaisseau ou un point d’attache qui se casse. Il m’est arrivé plusieurs fois qu’un vaisseau tombe de la table et s’en sorte indemne parce que le lien magnétique a encaissé le choc.

Un avantage certain est d’avoir la possibilité de modifier l’angle d’un vaisseau pour éviter une collision entre les modèles ou pour pouvoir voler en formation serrée plutôt que d’avoir à le retirer de sa base ou d’avoir recours à une multitude de supports.

La raison première pour la plupart des joueurs est surtout le dynamisme qu’il est possible de donner à nos vaisseaux en action.

YT1300 magnet location

Inconvénients à mitiger

Certains diront que les vaisseaux magnétisés sont moins stables, qu’ils pointent toujours n’importe où. Ils n’ont pas tort.

Il faut avant tout que le joueur fasse attention pour minimiser les problèmes, mais le choix de matériel peut tout de même minimiser les problèmes, tel que l’utilisation de disques magnétiques plutôt que d’avoir recours à des roulements à billes.

Il faut aussi s’assurer que l’aimant soit assez fort pour le modèle choisi (voir plus bas pour mes essais et erreurs). Considérez qu’un aimant perd de la force avec le temps, surtout s’il subit des chocs, et assurez-vous d’en avoir un assez fort.

Par exemple, un K-Wing avec un aimant suffisamment fort est très peu sensible aux secousses normales, malgré sa distribution de poids peu compatible avec l’utilisation de roulements à billes.

Voyez-vous ça, même le redoutable K-wing bouge à peine!

Matériel nécessaire (et utile)

Les vaisseaux X-wing tombe largement sous trois catégories pour les besoins de la magnétisation : les vaisseaux légers ou petits (les petits), les vaisseaux de grande taille ou lourds (les grands) et les cauchemars (bonjour à vous, Upsilon et StarFortress!). Consultez mes expériences plus bas pour vous faire une idée de quel vaisseau tombe sous quelle catégorie.

Aimants

Pour les grands, je recommande les aimants K&J Magnetics R622CS-N. Ils sont suffisamment forts et la forme convexe permet de maximiser la surface de contact entre votre aimant et votre roulement à billes.

Pour les petits, je recommande les aimants K&J Magnetics R421.

Roulements à billes

Pour les roulements à billes, la recommandation si vous êtes aux États-Unis est d’ajouter des K&J Magnetics NSB6 (3/8″) et NSB3 (3/16″) à votre commande. Pour les Canadiens, je suggère plutôt d’utiliser bearingscanada.ca, en banlieue de Toronto, qui ont aussi des roulements à billes de la bonne taille à bon prix (ceux-ci et ceux-là) .

Note sur K&J Magnetics : l’expédition se fait des États-Unis et les frais d’expéditions peuvent être difficiles à contrôler. Le contenu de votre panier affectera si USPS est une option disponible, celle-ci étant une fraction du coût des alternatives. Selon mon expérience, tenter de faire expédier des roulements à billes bloque automatiquement cette option.

À vous de voir si vous désirez convertir tous vos supports pour avoir votre flotte prête en tout temps ou si vous préférez vous épargner une partie de la dépense en convertissant que quelques supports.

“Mes vaisseaux ne sont pas saouls!”

Vous n’aimez pas les vaisseaux qui tanguent? Utilisez plutôt des aimants en forme de disque sur vos vaisseaux et vos supports. Ils maintiennent la capacité de faire une rotation et une connexion magnétique fiable.

Outils de base

J’ai fait mes premières tentatives en collant des aimants sur la surface des vaisseaux. Dans quel cas vous n’aurez besoin que d’un outil pour les supports. La fraise haute vitesse de Dremel et un Dremel font amplement l’affaire.

Vous aurez aussi besoin de colle. Toutes les colles cyanoacrylate (“Super Glue”) font l’affaire, mais en choisir une qui dit être meilleure pour résister aux chocs pourraient vous acheter du temps avant que la colle cède à force d’installer et de retirer vos vaisseaux. J’ai essayé de nombreuses marques et je ne peux pas dire avoir trouvé la solution magique encore.

Finalement, vous aurez besoin d’un outil quelconque pouvant couper les connecteurs existants.

J’ai un gros budget!

Ah, vous êtes riches? Il fallait le dire avant!

Pour le nec plus ultra de la magnétisation, il faut que l’aimant soit invisible à l’oeil nu pour vendre l’illusion d’un vaisseau qui flotte.

Vous pouvez faire comme la plèbe et utiliser votre fraise Dremel pour approximer le trou ou vous pouvez démontrer l’étendue de vos ressources financières en faisant appel à une perceuse affublée de mèches Forstner aux tailles appropriées.

Si vous suivez ce guide, vous aurez besoin d’une mèche de 1/4″ et une de 3/8″. Lee Valley vous les offre à prix tout à fait abordable pour votre grosse bourse, mais vous pouvez allez vers du moins cher sur Amazon, si votre Rolls Royce vous ruine.

Blague à part, on parle ici d’un peu plus de 10 $ chacun, ce qui est assez abordable considérant le temps que vous épargnerez. Je ne peux être tenu légalement responsable de votre fortune qui disparaîtra en dépenses chez Lee Valley dans les années à venir.

D’autres mèches peuvent être utilisées, mais leur profil pourrait vous causer des ennuis puisqu’elles ne sont pas faites pour creuser dans des modèles partiellement vides.

Méthode générale

Pour ceux qui préfèrent laisser d’autres personnes valider une méthode avant de plonger, allez consulter les “Leçons d’expérience” avant de plonger.

Les supports

Ça ne pourrait être plus simple :

  1. Coupez la tête du support.
  2. Utilisez votre fraise Dremel pour creuser doucement une coupole pouvant accueillir votre roulement à billes.
  3. Ajoutez une minuscule quantité de colle dans la coupole.
  4. Déposer votre roulement à billes.
  5. FAITES PREUVE DE PATIENCE (sérieusement, au moins 24h, pour être certain, un aimant peut facilement être plus fort que de la colle dans les premiers moments).

Les vaisseaux

C’est, somme toute, très simple à faire pour la grande majorité des vaisseaux :

  1. Trouvez le centre de poids du vaisseau. Ou faites preuve de paresse et utilisez ma liste, ci-dessous. Trouver le centre de poids de votre vaisseau l’aidera à ne pas tanguer, à garder son équilibre.
  2. Retirez le support existant, si nécessaire. La magnétisation est généralement une conversion, il faut briser avec le passé. Dans certains cas, il est possible de seulement retirer le support, vous ne perdez rien à essayer.
  3. Sélectionnez la bonne taille d’aimant. Dans le doute, testez en l’installant avec de la gommette bleue (Lepage Fun-Tak, par exemple). C’est toujours plus facile d’ajuster avant de percer!
  4. Percez un trou de la bonne profondeur. Prenez votre temps. Certains vaisseaux sont vides ou ont une cavité partielle là où vous devez percer.
  5. Testez que votre aimant sera content dans sa nouvelle maison. S’il reste pris dans votre trou, soit vous êtes un génie de la perce soit vous pouvez utiliser un support avec un roulement à billes pour le convaincre de sortir.
  6. Appliquez une mince couche de colle et installez votre aimant. La “super glue” ne colle pas mieux si vous en mettez une couche épaisse, elle prendra seulement plus de temps à sécher. Une mince couche uniforme est idéale.
  7. FAITES PREUVE DE PATIENCE (sérieusement, au moins 24h, pour être certain, un aimant peut facilement être plus fort que de la colle dans les premiers moments).
Aimantation d’un TIE Reaper : Gros vaisseau, mais semi-plein.
Aimantation d’un Sheathipede : Petit Vaisseau, mais vide et lourd.
Aimantation du Escape Craft : Petit vaisseau, mais vide.

Leçons d’expérience

Leçon 1 : Prenez votre temps!

Que ce soit pour laisser la colle sécher ou pour ne pas passer tout droit lorsque vous utilisez votre mèche pour faire un trou dans un modèle qui vous a coûté cher, la patience est votre alliée.

Leçon 2 : Votre flotte doit être règlementaire!

Sauvez-vous un calvaire futur et planifiez dès le début de votre aventure d’installer tous les aimants avec la même orientation. Votre vie en sera infiniment simplifiée quand vous voudrez profiter de votre labeur pour allez plus loin dans votre utilisation des aimants, tel qu’en permettant à certains vaisseaux de s’amarrer sur d’autres.

Je suggère fortement d’utiliser un Y-wing comme modèle afin de vous assurer que chaque pose d’aimant aura la même orientation. Je choisis un Y-wing parce qu’il est plat et facile à trouver. Un Fang ferait tout aussi bien l’affaire.

Vous me remercierez quand vous déciderez que votre Gozanti devrait pouvoir transporter n’importe quel vaisseau et que vous n’aurez pas à tenter de retirer des aimants…

YT1300 magnet location

Leçon 3 : J’ai été trop enthousiaste…

Bon, vous n’avez pas pris votre temps et vous avez fait un trou dans votre vaisseau qui se rend à une cavité et qui vous rend impossible la colle de l’aimant.

Ne paniquez pas! Voici une solution très simple pour vous aider à installer cet aimant malgré tout :

Pegs to the rescue

Eh oui, un support avec un roulement à billes vous permettra d’insérer l’aimant dans votre vaisseau en maintenant un bon alignement. Vous devriez vraiment écouter la première leçon pour votre deuxième essai. Si vous passez tout droit, votre aimant sera alors à l’intérieur de votre modèle.

Leçon 4 : J’ai vraiment manqué mon coup…

Votre aimant est vraiment mal installé? Du dissolvant à vernis à ongle peut venir à bout de la “super glue”.

Attention, par contre, il peut aussi venir à bout de la peinture et même du plastique de votre vaisseau. Appliquez avec attention et soyez prêt à rincer à l’eau pour arrêter la fonte de votre oeuvre d’art…

Guide visuel

Comme je l’ai mentionné précédemment, le positionnement et la taille de l’aimant est clé pour vous assurer de la stabilité de votre vaisseau. Après plusieurs essais et erreurs, j’ai découvert certains cas particuliers qui valent la peine d’être mentionnés.

Les faciles

Certains vaisseaux sont très faciles, il suffit de remplacer le connecteur par un aimant. Si j’en oublie, c’est qu’ils ont été faciles.

  • TIE Advanced Prototype
  • Attack Shuttle (Phantom)
  • TIE/ln Fighter (toutes les versions)
  • Protectorate Starfighter
  • A-wing (RZ-1 et RZ-2)
  • Y-wing
  • E-wing
  • X-wing (toutes les versions)

La république et les séparatistes

Je n’ai pas ces factions pour le moment. Si vous ne pouvez attendre, sentez-vous libre de me contacter pour m’envoyer un exemplaire des vaisseaux que vous voulez que j’explore 😉

Selon les photos que j’ai vues, seul le Sith Infiltrator devrait être vraiment problématique. Quoique je n’ai pas vu comment le V-19 tient sur son support.

YT-1300 (Rebel et Résistance)

YT1300 magnet location

Gros, in situ, vide.

Pour la version Scum, j’imagine une difficulté accrue étant donné que les deux configurations, avec et sans le Escape Craft, n’auront pas le même centre de poids. À suivre!

YT-2400

YT2400 magnet location

Gros, in situ, modification du modèle.

Même positionnement que le connecteur existant, mais vous devrez creuser dans le modèle. J’ai fait le mien avec la fraise Dremel.

TIE Advanced

YT1300 magnet location

Petit, déplacement, modification du modèle.

Pas du tout le même positionnement que le connecteur d’origine, il a le derrière lourd ce TIE Advanced. Vous devrez creuser une petite cavité dans le modèle, mais, ne vous inquiétez pas, ces panneaux sont suffisamment gros que personne ne pourra voir que vous avez nui à l’intégrité de la coque.

Aggressors (IG88s)

YT1300 magnet location

Gros, in situ.

Il suffit de creuser, à la même place. L’intérieur est partiellement vide, prenez votre temps. Deux de ceux-ci ont été faits à la fraise Dremel et un avec une mèche Forstner. Le dernier n’est pas collé, l’aimant est resté pris lors de son test d’installation.

Decimator

YT1300 magnet location

Gros, déplacement, vide.

Le Decimator est entièrement vide et vous devez déplacer l’aimant vers l’arrière pour stabiliser ce monstre.

Si vous ne désirez pas faire un trou dans le modèle, il est tout de même impossible de coller l’aimant en surface sans modifier la forme du vaisseau, la surface est très texturé là où l’aimant doit être installé.

HWK-290

YT1300 magnet location

Petit, déplacement, fragile.

Déplacement vers l’arrière dû au poids des moteurs. Vous pouvez le coller en surface ou faire précautionneusement un trou.

TIE Punisher

YT1300 magnet location

Gros, à faire avec soin.

Le Punisher est très lourd, il ne tiendra jamais sur un petit aimant. Je n’ai pas tenté de creuser dans le modèle étant donné sa forme. La stabilité ne sera jamais idéale, c’est probablement un bon candidat pour les aimants en disque.

Lambda-class shuttle

YT1300 magnet location

Gros, déplacement, vide.

L’aimant doit être déplacé vers l’arrière, pour contrer le poids des ailes. Le modèle est vide, prenez votre temps.

Firespray 51 (Slave I)

YT1300 magnet location

Gros.

Vous pouvez creuser, ou tout simplement coller l’aimant sur le connecteur existant. J’utilise un support simple pour mes Firesprays, ils volent bas et ne s’en portent que mieux.

YV-666 Houndstooth

YT1300 magnet location

Gros, déplacement, vide.

Étrangement, le centre de poids semble être plus vers l’avant, à croire que son gros nez pèse plus que ses ailes. Le modèle est vide, faites attention.

Mist Hunter G1-A

YT1300 magnet location

Gros, déplacement.

Le centre de poids est vers l’arrière. Les petits aimants ne suffisent pas, j’ai fait le test quand j’étais à court de gros aimants.

Ghost VCX-100

YT1300 magnet location

Gros et petits, vide.

Cet énorme vaisseau peut être aimanté de plusieurs manières. J’ai vu certaines personnes utiliser un énorme aimant en beigne au centre du modèle, mais je préfère utiliser le support standard du Ghost avec 3 aimants pour une plus grande stabilité.

Le modèle est pratiquement vide, même pour les petits aimants, faites attention.

YT1300 magnet location

Sans modifications majeures au support, il pointe un peu du nez, mais j’aime le résultat.

Bonus, la base du Ghost peut être utilisée pour faire voler des escadrilles :

ARC-170

YT1300 magnet location

Gros, in situ.

Admirez le travail qui peut être fait avec une bonne mèche Forstner!

YT1300 magnet location

TIE s/f

YT1300 magnet location

Petit, fragile.

Je croyais que le TIE s/f serait aussi facile que les autres TIE Fighters. J’avais tort!

J’ai dû sabler le dessous du modèle avec une ponce à modèle pour permettre à l’aimant de coller. Faire de la sorte sans couper les tourelles n’est pas une expérience plaisante!

Shadowcaster Lancer-class pursuit craft

YT1300 magnet location

Gros, déplacement, vide.

Il faut déplacer le point d’attache vers l’arrière. Faites attention, c’est encore un modèle vide!

U-wing

YT1300 magnet location

Gros, in situ, vide.

Le plus grand enjeu est que l’ouverture des ailes change grandement le centre de poids de ce modèle. La position par défaut est une bonne option qui permet une stabilité relative dans les 2 modes, mais elle ne sera parfaite pour aucune des deux positions.

K-wing

YT1300 magnet location

Gros, in situ, fragile.

La portée d’aile nécessite un gros aimant, vous ne vous en sauverez pas.

YT1300 magnet location

Je n’ai creusé que partiellement dans le modèle, le cou est assez mince et l’aimant deviendrait structurel si on venait à plus creuser. Comme les K-wings sont à mon fil, je n’ai pas osé essayer!

Quadjumper

YT1300 magnet location

Gros, in situ.

Le Quad est très dense, il nécessite un gros aimant. Il peut, par contre, s’attacher à un support de petite base normale, pas besoin de gros roulement à bille!

Upsilon class shuttle

Un véritable cauchemar…

YT1300 magnet location

J’ai essayé des plus petits aimants en disque sans succès, le véhicule est trop lourd.

Ma solution a été de lui faire son propre support avec un autre aimant de gros vaisseaux. Deux gros disques de la même force seraient aussi appropriés.

YT1300 magnet location

Attention à l’alignement des vaisseux (bref, faites-le après que les enfants soient couchés).

YT1300 magnet location

L’aimant dans le modèle est croche, j’ai compensé avec son support, mais il n’est droit que d’un côté maintenant!

YT1300 magnet location

Il tient aussi sur un roulement à billes si, et seulement si, ce dernier a perdu son fini chrome et est donc plus texturé et moins glissant.

Sheathipede

YT1300 magnet location

Gros, in situ.

Petit vaisseau, mais très dense. Un petit aimant fonctionne bien, mais je suggère fortement d’essayer un gros aimant.

Silencer

YT1300 magnet location

Gros, presque in situ (la V1)

Kimogila

Gros, in situ.

Gunboat

YT1300 magnet location

Petit, déplacement.

Assez gros vaisseau, mais aucun problème avec un petit aimant. Ses ailes sont lourdes et vers l’arrière, par contre.

TIE Striker

YT1300 magnet location

Petit, in situ.

Vous pouvez creuser, mais les ailes cachent tout de toute manière.

Bonus : un Gozanti!

Ce n’était pas prévu. Mon plus jeune, qui avait 2 ans à l’époque, était tellement habitué que les vaisseaux soient aimantés qu’il a tenté de le faire tanguer dès qu’il l’a vu. Conversion imprévue, mais qui fonctionne bien!

YT1300 magnet location

Un petit bonus dans les “docking clamps” des aimants qui permettent à tous mes vaisseaux modifiés de s’attacher (certains avec une extension).

Je vous avais dit que de vous assurer d’installer tous vos aimants dans le même sens était utile!

Le StarFortress

À suivre! J’en ai acheté deux dans la vente de la Boutique Imaginaire!

Leave a Reply